Le cimetière Saint Laurent

Cimetière.JPEG

La commune d'Ancinnes possède un cimetière, doté d'un jardin du souvenir et de cavurnes. Les concessions sont attribuées en fonction des disponibilités.

Localisation

Le cimetière d'Ancinnes est situé à l'entrée de la commune en venant d'Alençon. Il se trouve rue des Résistants et Déportés à proximité du collège Normandie-Maine et du Centre d'Incendie et de Secours.

Droit à sépulture

L'inhumation dans le cimetière d'Ancinnes est due aux personnes suivantes :

- Les personnes décédées à Ancinnes quel que soit leur domicile

- Les personnes domiciliées à Ancinnes alors même qu'elles sont décédées dans une autre commune

- Les personnes non domiciliés à Ancinnes mais qui possèdent une sépulture de famille ou y ayant droit

Acquisition d'une sépulture

La commune d'Ancinnes ne possède pas de régie municipale du cimetière. Les opérations funéraires et l'organisation des obsèques sont du ressort d'une entreprise funéraire agréée par la préfecture et choisie par le défunt ou la famille.

Inhumation

Il existe plusieurs possibilités pour l'inhumation dans le cimetière d'Ancinnes :

Inhumation en terrain ordinaire

Cette inhumation est réalisée pour une durée de cinq ans non renouvelable.

La fosse en pleine terre ou en caveau est individuelle et peut être recouverte d'un monument funéraire.

Inhumation en terrain concédé

Cette inhumation est réalisée pour une durée de 5, 10, 15, 30 ou 50 ans. Elle est payante, suivant un tarif fixé par délibération, et renouvelable indéfiniment. Le terrain concédé peut être recouvert d'un monument.

Le concessionnaire choisit le nombre de places et désigne les personnes qui y auront accès pour inhumation. En cas de non renouvellement, le terrain concédé pourra être repris par la commune.

Pour prendre connaissance du règlement du cimetière d'Ancinnes et de ses informations générales, veuillez consulter le règlement ci-dessous.

Renouvellement de concession

Le renouvellement d'une concession se fait dans les deux ans après la date anniversaire de l'achat, pour une durée identique, plus courte ou plus longue mais pas au-delà de 50 ans.

Le renouvellement est identique pour les cavurnes, mais seulement pour 10, 20, 30 ou 50 ans.

Reprise de concessions

La reprise d'une concession funéraire est effectuée par la mairie qui en a délivré l'autorisation. Cette dernière reprend possession de la parcelle de terrain communal qu'elle avait louée.

Terrain ordinaire

Le délai légal minimum de rotation du terrain ordinaire est de cinq ans. La date de reprise est fixée par arrêté quelques mois avant le début des travaux.

L'arrêté est affiché à la porte du cimetière, autour du carré concerné et sera transmis par courrier à la famille. Ces affichages tiennent lieu d'information aux familles qui peuvent procéder, pendant cette période, à des exhumations et enlèvements de monuments. A défaut, ceux-ci deviennent propriété de la commune.

Terrain concédé

A l'expiration d'un délai de deux ans après la fin de la concession, la commune peut disposer librement de l'emplacement. Le monument et les objets qui s'y trouvent deviennent propriété de la commune.

Les restes mortels en provenance des concessions reprises sont recueillis dans un reliquaire adapté, pour être placés dans l'ossuaire communal ou incinérés.

Concession abandonnée

La reprise des concessions en état d'abandon est autorisée par le code général des collectivités territoriales.

Jardin du souvenir

Par ailleurs, la commune d'Ancinnes dispose d'un jardin du souvenir, destiné à l'accueil des cendres des défunts.

Le jardin du souvenir est un lieu aménagé, avec un espace dédié au dépôt provisoire de fleurs. Une stèle permet, à la demande de la famille, d'apposer le nom des défunts dont les cendres ont été dispersées dans le jardin du souvenir. Pour cela, la famille doit souscrire une concession aux conditions ci-après. La commune se chargera de la commande et de l'installation de la plaquette d'identification.

En dehors du jardin du souvenir, les cendres peuvent être dispersées en pleine nature sauf sur les voies et dans les lieux publics.

Vous êtes tenu de déclarer en mairie toute dispersion de cendres.

Un registre indique l'identité du défunt, la date et le lieu de la dispersion.